La saison de l’eau de Bouleau est arrivé !

La sève monte dans les branches de l’arbre de bouleau en ce moment et on peut la récolter !
L’an dernier, on pouvait commencer à la récolter plutôt vers le 15 mars et, en 2013, vu le froid qui s’est installé durablement, ça a commencé fin mars début avril.
Vous pouvez vous référer à mon article de l’année dernière car la procédure pour obtenir de l’eau de bouleau est la même, à la différence que maintenant j’utilise des verres à bière de 1 litre !
C’est plus pratique et cela évite que l’eau de bouleau déborde durant la nuit.

http://mangercru100brut.com/leau-de-bouleau

Verre de bière de 1 litre

Verre de bière de 1 litre qui se rempli doucement de la sève de Bouleau.

Verre de bière de 1 litre au pied de l'arbre

Verre de bière de 1 litre au pied de l’arbre.

A la différence de la bière, vous pouvez boire la sève de bouleau sans modération !

Quelles sont d’ailleurs les bienfaits de l’eau de bouleau ? La sève de bouleau est l’alliée du printemps car elle permet de détoxifier le corps. Diurétique, elle permet la libération et l’élimination des toxines, elle a une action anti-inflammatoire et analgésique et stimule le système immunitaire.

La sève de bouleau se consomme fraîche, vivante, dans les 24 heures suivant la récolte, conservée au frais. Bon à savoir cependant : pour retarder sa fermentation, on peut y ajouter quelques clous de girofle.

Bonne récolte et à bientôt !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Mon Bilan biologique sanguin de janvier 2013

Mon Bilan biologique sanguin de janvier 2013 satisfait mon médecin traitant.

Ma tension artérielle est de 12/8 cmHg et le battement du cœur au stéthoscope est normal.

Mon poids au 16/01/2013 : 63,7 kg

Voir ci-dessous mes résultats :

Bilan_biologique_sanguin_012013HEMATOLOGIE_012013BIOCHIMIE_SANGUINE_012013BIOCHIMIE_SANGUINE_HORMONOLOGIE_012013ELECTROPHORESE_DES_PROTEINES_012013IMMUNO_ENZYMOLOGIE_SEROLOGIES_012013Mon taux de protéines a augmenté depuis la dernière analyse. La vitamine D a descendu, mais nous sommes en hiver !

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Analyse métaux lourds 2012

Voici mes analyses de métaux lourds qui datent de janvier 2012. Dans un premier temps, je souhaitais pas les mettre en ligne car il est délicat d’interpréter les informations de ces analyses, qui sont la copie de la copie, avec des valeurs usuelles non communiquées ! C’est vague…

J’ai envoyé un courriel à Biomnis pour demander un document (en numérique) plus lisible : aucun retour !
Ces analyses sont hors nomenclature (le laboratoire qui m’a fait la prise de sang a dû me rappeler pour faire d’autres prises de sang complémentaires, car la procédure est spéciale ! Ces analyses sont rares !), en plus elles ne sont pas remboursées !

Pour tester le mercure, il y a le test des porphyrines urinaires. Et il y a un test mercure qui teste les vapeurs de la bouche !

« Mercure dentaire – La France opte enfin pour l’interdiction »

Que Choisir Santé, novembre 2012

Que Choisir Santé indique en effet que « le 28 juin 2012, la Direction générale de la santé court-circuite l’Agence nationale du médicament (Ansm) et reconnaît que « compte tenu des préoccupations environnementales et des questions émergentes relatives aux conséquences de la multi-exposition et aux effets des faibles doses, […] les autorités françaises ne s’opposent pas à une suppression des amalgames au mercure ». Le magazine remarque que « ce revirement est une avancée majeure car la France, qui consomme un tiers des amalgames de toute l’Europe, demeurait le seul pays européen à s’opposer officiellement à leur remplacement. Le mercure, interdit de poubelle, continuait à être recommandé pour les dents des Français à raison de 17 tonnes par an ! ».
Que Choisir Santé observe que « depuis plus de 10 ans, les preuves de toxicité s’accumulent et plusieurs pays l’ont interdit (Norvège, Danemark, Suède). La position de la France bloquait toute avancée réglementaire européenne et, par un effet de cascade, la réglementation mondiale ».
« D’après Marie Grosman, biologiste et conseillère scientifique de l’association Non au mercure dentaire, les médecins français sont peu formés à l’intoxication au mercure qui, selon l’association, serait pourtant impliquée dans de nombreuses pathologies telles que maladie d’Alzheimer, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladies auto-immunes, syndromes dépressifs, syndromes de fatigue chronique, hyperactivité, etc. », souligne la revue.

A visiter :
http://www.filariane.org/intoxication-aux-metaux-dits-lourds.html

Autre documents :

Guide cosmetox

REACH

Voir ci-dessous mes résultats :

DOSAGE DES METAUX LOURDS SANGUINS

Analyse Argent Analyse Etain Note honoraire Biomnis 2011 Analyse Cuivre Zinc Analyse Mercure

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Mon Bilan biologique sanguin de septembre 2012

Mon Bilan biologique sanguin de septembre satisfait mon médecin traitant.

Ma tension artérielle est de 11/7 cmHg et le battement du cœur au stéthoscope est normal.

Mon poids était en :

  • Janvier 2012 de 56 kg !
  • Juillet 2012 de 60 kg
  • Septembre 2012 de 61,6 kg

Mon poids au 09/01/2013 : 63 kg

J’ai donc repris un peu de poids, après en avoir perdu beaucoup…

Voir ci-dessous mes résultats :

Bilan_biologique_sanguin_31082012 Electrophorèse au 06092012 Proteine au 06092012 Sérologie au 06092012

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Saison de l’asperge

La saison de l’asperge bat son plein en ce moment et ce serait dommage de ne pas en manger, crue évidement. L’asperge est un légume dont les pousses sont comestibles et fort appréciées notamment en Alsace : tous les ans, la ville de Hœrdt s’autoproclame la capitale de l’asperge. Elle se mange crues, mais doivent être cueillies le jour même pour qu’elle soient fraîches, un régal. On peut même manger cru les racines d’asperge ! c’est comme du chewing gum et on se régale.

  • Il y a les asperges blanches qui poussent dans l’obscurité et à l’abri de l’air et aussi celles qui se colorent en rose jusqu’au violet, c’est dû à la lumière (quand elles percent la terre : la pointe est violette et le corps est blanc). Elle sont bien charnues, croustillantes et regorgent d’eau.
  • Les vertes : elle deviennent vertes du fait de la lumière. Pour ma part, ce ne sont pas mes préférées.
  • La sauvage est verte, très fine (une tige qui mesure quelque millimètres de diamètre). Je n’ai pas eu l’occasion d’en consommer.

Pour plus d’information :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Asperge

http://fr.wikipedia.org/wiki/Asparagaceae

http://www.lakko.fr/asparagus-acutifolius.html

http://www.jds.fr/agenda/manifestations/le-fete-de-l-asperge-2012-a-hoerdt-1077_DE

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

L’eau de Bouleau

eau de bouleau en verreLe printemps arrive à grands pas et l’eau de bouleau coule à flot dans les troncs. J’en bois de 2 à 3 litres par jour ! C’est une eau limpide, claire et très peu sucrée voire pas du tout.

Le goût de l’eau de bouleau me fait penser à de l’eau pure avec une nuance de sucrée en sortie de l’arbre, donc plus frais que ça, y pas !
Une fois fermentée, l’accent sucré (fruité) se fait plus sentir et cela est agréable pour moi.

Pour la récolter (début de la récolte de fin février jusqu’aux premières feuilles sur l’arbre, soit environ 5 semaines), il suffit de prendre une perceuse avec ou sans fil et une mèche de diamètre 5, percer en biais pour y coincer une paille en plastique rigide (ou autre chose) et, bien sûr, de disposer d’un arbre (bouleau verruqueux : Betula pendula, syn. B. verrucosa) qui a une circonférence comprise de 25 à 30 cm, dans son jardin ou en forêt près de chez soi.
Mettre un verre (50 cl minimum) recouvert d’un film plastique étirable, tendre le film et percer avec la paille.

La vitesse d’écoulement dépend : quand il pleut, il y a davantage de liquide qui s’écoule, et de l’endroit où l’arbre est situé (près d’une rivière ou au milieux d’un champ).
Cela dépend aussi du moment de la récolte : au commencement (fin février) le flux est très léger, alors que début avril, le jet est continu !

Attention aux risques pour l’arbre : infection du tronc par micro organisme (bien boucher le trou une fois la récolte effectuée), épuisement dû au fait de récolter trop de sève (ne pas dépasser plus de 10 litres par arbre).

Détail de la procédure :

1. Percer un trou avec une mèche (forêt) à bois (enlever la pellicule d’huile de la mèche en perçant des trous dans des planches ou nettoyer avec de l’alcool à 70 degrés) de diamètre  5 en biais, avec angle à environ 45 ° – profondeur 5 cm. (la hauteur du trou par rapport au sol : de 30 cm à environ 1 m)
2. Y mettre une paille en plastique et l’enfoncer bien en profondeur.
3. Placer un verre (de préférence opaque pour éviter les rayons uv) avec une contenance de 50 cl minimum (voire un bidon de qualité alimentaire avec tuyau souple) en-dessous de la paille et monter le verre vers la paille pour percer le film plastique étirable. Bien caler le verre pour qu’il tombe pas. Et voilà !

Pour reboucher le trou, utiliser une cheville en bois (du commerce ou idéalement en fabriquer à partir de l’arbre à récolter), mastic végétal ou terre au pied de l’arbre (voire de l’argile).
Normalement, l’année suivante on réutilise le même trou (qui se sera bouché de l’intérieur par dépôt calcique) en passant la mèche de diamètre 5 pour ne pas avoir un arbre affaibli par les récoltes.

Et n’oublier pas de remercier l’arbre pour ce don qu’il nous fait en nous offrant son liquide vital (c’est comme si on lui faisait une prise de sang pour nous « transfuser » sa précieuse eau…  dixit Caroube).

eau de bouleauInformations complémentaires :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_bouleau

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=bouleau_hm

Voici la mèche à bois en question. Il n’est pas nécessaire de prendre une mèche à bois dur : à défaut une mèche métal fera l’affaire.

foret pour bois dur

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Mon analyse sanguine

Après un an d’alimentation cru, voici mon analyse (bilan) sanguine qui satisfait mon médecin traitant.
Par contre je n’ai pas fait de bilan sanguin avant de manger cru ce qui est dommage.
Ma tension artérielle est de 12/8 cmHg et le battement du cœur au stéthoscope est normale.

Pour de plus ample renseignement voir les lien ci-dessous :

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/hypertension_arterielle/sa_4861_hta_secrets.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pression_art%C3%A9rielle

http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/1925-facteurs-modifiant-la-tension-arterielle

http://www.aprifel.com/articles-sante,detail.php?m=4&rub=14&a=1184

Voir ci-dessous mes résultats :

Bilan_biologique_sanguin_2011

Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Banane flambée au rhum !!!

Connaissez-vous la banane plantain ? Non ? Vous passez à côté de quelque chose d’incroyable !
Ce fruit à le goût, une fois mûr comme il faut, d’une banane flambée au rhum !
Cette banane (autres noms : banane à cuire, banane cochon, banane farine, banane poingo*) provient essentiellement d’Afrique où elle est consommée cuite.
Mais on peut la manger crue, bien entendu, et très mûre voire en décomposition !
Vous pouvez l’acheter dans les magasin asiatiques ou les supermarchés, elle seront vertes et d’une belle taille (presque deux fois la taille d’une banane standard).
Laissez le fruit mûrir dans la cuisine par exemple, à température ambiante, pendant environ deux semaines.
Elle doit être toute noire et très molle : palper le fruit de temps à autre pour évaluer l’avancement du processus.

Voici des photos ci-dessous du fruit prêt à déguster.

 

*  https://fr.wikipedia.org/wiki/Banane_plantain

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Bonne année 2012

Nos meilleurs vœux pour la nouvelle année 2012

Que les jus de coco coulent à flot
Que de belles cueillettes au milieu des prés soient prolifiques
Que les durians soit nombreux
Qu’un bel équilibre dans votre alimentation crue vous accompagne
Et que tout le monde soit rempli de joie pour cette nouvelle année

Bonnes fêtes de toute l’équipe
Caroube, Yves et Christophe

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS