Quel aliment est cuit ? Quel aliment est cru ?

Quand notre famille s’est lancée dans l’alimentation 100% brut, nous faisions nos achats au magasin bio en pensant manger cru : des dattes ou fruits secs, du jambon cru, du saumon, des oléagineux par exemple.
En parallèle, nous avons continué à nous renseigner. Nous avons lu Le régime du plaisir de Dominique GUYAUX, nous avons discuté avec d’autres personnes qui ont plus d’expérience, et appris à écouter notre corps. Alors, nous avons arrêté d’acheter dans les magasins, même dans les magasins bio. Quel dommage que la norme bio n’incluent pas des normes sur la cuisson des aliments…
Les dattes sont plongées dans un bain anti-fongique à 80° puis trempées dans du sucre pour les ramollir et les homogénéiser. Pour avoir mangé des dattes crues, la différence est flagrante : les dattes d’une même sorte ont chacune un goût différent, certaines sont moelleuses d’autres plus fermes, et les dents ne me font pas mal.
Les fruits secs (noisettes, amandes par exemple) sont chauffés pour être plus « craquants », mieux se conserver (et peut-être pour être plus rapidement sur les étals ?). Les noisettes crues sont résilientes, elles ne croquent pas, elles sont plus souples. Les pistaches sont chauffées pour s’ouvrir. Elles sont légèrement entrouvertes quand elles sont crues, c’est long de les décortiquer !
Le jambon cru : l’animal a mangé cuit (des céréales) alors la viande est pleine de gluten et d’hormones qui rendent agressif.
Le saumon sauvage est très très rare, il est d’élevage, nourri aux céréales cuites.
Et je suis tombée des nues lorsque vendredi dernier au marché je vois sur un étal 2 tas de clémentines. Sur l’un des deux l’affichage mentionnait : « clémentines non chauffées »… Je demande plus de renseignements, et a priori chauffer permet de retarder l’apparition des moisissures, elles se conservent mieux et plus longtemps.
Au bout d’1 an à ce régime, nous arrivons de mieux en mieux à détecter les aliments crus des aliments cuits, en écoutant notre corps essentiellement (il tombe malade dès que c’est cuit !), et en continuant de se renseigner !

Auteure : Anonyme

Voir autres témoignages

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Témoignage : Au pays des mange crus

Au pays des mange crus

J’ai commencé à manger cru fin novembre 2010 alors que j’étais à Strasbourg
(où j’habite) et ce, par coïncidence !
En fait, début octobre 2010, alors que je pesais 120 kilos, je me suis rendu chez mon oncle Gilbert (qui ne mange pas cru !) qui vit en Bretagne.

Auparavant, on ne s’était jamais vu physiquement que par photos interposées. Il n’a pas osé me dire que j’étais trop gros. Le lendemain, il me dit « On va chercher une remorque pour transporter du foin pour les chèvres, chez mes voisins ‘les mange crus’ ! »
Je répondis à Gilbert : « ‘Les mange crus’ ? Mais ils mangent tout cru,
même la viande ? »

Gilbert répondit : « Ben oui, même la viande. »

Pour moi, c’était incroyable !

Nous primes la voiture pour aller chercher cette remorque et, en cour de chemin, il y avait une bête écrasée sur la route. Gilbert me dit, alors qu’on arrivait au niveau de l’animal écrasé : « Dis-moi de quelle espèce est cet animal ». Je lui répondit que c’était un blaireau qui était sanguinolent ! Il me demanda de descendre de la voiture et de pousser l’animal sur le bas côté de la route. Je descendis donc de la voiture et poussais le blaireau
sur l’herbe avec mon pied.

Nous arrivâmes chez ces voisins et Gilbert dit : « Salut voisin, on a trouvé sur la route
un blaireau écrasé et on l’a mis de côté pour toi ». Le voisin dit : « Oh ! Merci Gilbert,
ce blaireau vient d’être écrasé de ce matin ou date d’hier soir ? » Gilbert dit qu’hier soir
il n’était pas sur la route, mais seulement ce matin. Le voisin dit : « D’accord, je vais voir ! »

A ce moment là, j’ai quand même un peu halluciné ! Et puis j’ai vu la mère de famille et
un enfant, grand sourire aux lèvres. J’ai aussi constaté qu’ils étaient tous minces et avaient l’air en parfaite santé pour des ‘mange crus’ !

Pas un mot sur leur alimentation, mais j’étais subjugué par ces gens.

Et nous sommes repartis avec cette remorque pour chercher du foin pour les chèvres. Deux jours plus tard, mon oncle téléphonant aux voisins qui mangent cru, je demandais
à Gilbert de poser la question au voisin s’il avait trouvé bon le blaireau qui était écrasé
sur la route.

Et le voisin répondit qu’il était excellent, bien meilleur que le sanglier ! Alors là,
j’étais bouche bée !

En rentrant à Strasbourg, je fis des recherches sur internet et demanda à Gilbert comment on fait pour manger cru.
Gilbert n’a pas pu me répondre et je n’ai pas trouvé beaucoup d’information sur internet,
à part un blog où une personne détaillait chaque jour ce quelle mangeait. Cela m’a aidé et, fin novembre (le dernier week-end), je me suis mis à manger des bananes, oranges, kakis, les fruits que j’aimais le plus.

Le lundi à midi, j’ai mangé normalement avec mon père et, le soir, j’ai mangé cru pendant deux mois.
Après, je ne mangeais cuit qu’exceptionnellement ! Par exemple lorsque j’étais invité
chez des amis. A partir de juin 2011, j’ai décidé de ne faire que des repas crus.
Au grand dam de mes parents… Par contre, mes amis étaient à 100% avec moi
et ils m’invitaient et m’offraient des fruits et légumes crus de bon cœur. Et mon grand plaisir est de raconter cette histoire à tous ceux qui veulent l’entendre.

A ce jour je me considère comme un ‘mange cru’.

La perte de poids se fit tout en douceur, je l’ai pas remarqué au début, mais puisque le pantalon étais de plus en plus grand ! il fallait resserré la ceinture d’un cran tous les mois !
Mon poids était de 120 kg fin novembre 2011 (c’est une estimation, car pas pesé),
J’ai perdu 7 kg par mois en mangeant à ma faim et sans restriction.
En 7 mois j’ai perdu 50 kg !
Le 10 octobre 2011 à 12h40, je pèse 63 kg net ! (pesé vérifié)

Mangez Cru, 100% Brut

Voir autres témoignages

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS